LA CITÉ DES ANGES.

Forum des anciens de NDA
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un très ancien : jacques Descarpentries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DESCARPENTRIES Jacques
Ange
Ange
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 69
Date d'inscription : 04/01/2017

MessageSujet: un très ancien : jacques Descarpentries   Jeu 5 Jan 2017 - 6:08

Bonjour à tous,
j'ai passé toute ma scolarité secondaire au collège que j'ai quitté en 1965
je faisais partie des pionniers de la première terminale en math elem ! la première année avec des filles Laughing
j'ai énormément de souvenirs, mais avec l'âge la mémoire me fait défaut pour les noms des copains par cotre je revois encore leur visage
pour les anciens professeurs je me souviens de tous, généralement en bien Very Happy
je n'en dirai pas plus aujourd'hui car j'ai un sérieux handicap qui me paralyse en particulier les doigts
promis je reviendrai après avoir activé mon logiciel de reconnaissance vocale
n'hésitez pas à me contacter, après avoir pas mal voyagé je suis installé en haute savoie
bien amicalement à tous
Revenir en haut Aller en bas
MAZARS Coline
Ange
Ange
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 19
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: un très ancien : jacques Descarpentries   Ven 11 Aoû 2017 - 18:13

Bonjour Monsieur Descarpentries!
Ravie de faire la connaissance d'un ancien élève de NDA ayant fréquenté l'établissement dans les années 1960; je suis pour ma part une jeune ancienne étant donné que je l'ai quitté en 2015 après l'obtention d'un Bac L. Je suis donc impatiente de lire tout ce que vous aurez à raconter à son sujet. J'adore ce genre de voyages dans le temps et c'est l'une des raisons pour lesquelles je me suis inscrite sur le forum! En retour, je pourrai peut-être vous en apprendre plus sur l'évolution de l'établissement, si toutefois vous n'avez pas encore eu l'occasion d'y retourner.

Au plaisir de converser avec vous prochainement.

Amitiés,
Coline Mazars
Revenir en haut Aller en bas
DESCARPENTRIES Jacques
Ange
Ange
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 69
Date d'inscription : 04/01/2017

MessageSujet: eh oui il y a du monde sur le forum !   Mar 15 Aoû 2017 - 13:28

[quote="MAZARS Coline"]Bonjour Monsieur Descarpentries!
Ravie de faire la connaissance d'un ancien élève de NDA ayant fréquenté l'établissement dans les années 1960; je suis pour ma part une jeune ancienne étant donné que je l'ai quitté en 2015 après l'obtention d'un Bac L. Je suis donc impatiente de lire tout ce que vous aurez à raconter à son sujet. J'adore ce genre de voyages dans le temps et c'est l'une des raisons pour lesquelles je me suis inscrite sur le forum! En retour, je pourrai peut-être vous en apprendre plus sur l'évolution de l'établissement, si toutefois vous n'avez pas encore eu l'occasion d'y retourner.

Au plaisir de converser avec vous prochainement.

Amitiés,
Coline Mazars
[/quote/]
   

Bonjour Coline, bonjour à tous,

aucun message depuis mon inscription en janvier, je commençais à désespérer… Et d'avoir le contact avec une ancienne élève qui a 50 ans de moins que moi, je n'en espérais pas tant !
Pour les jeunes générations je dois faire l'effet d'un dinosaure ! Lorsque je me suis inscrit après avoir découvert le forum je pensais surtout essayer de retrouver contact avec les anciens camarades, de ce côté zéro pointé, j'ai même cherché parmi la liste des inscrits et je n'ai retrouvé personne de connaissance, ça viendra peut-être par la suite si j'ai l'occasion de m'exprimer plus longuement. Par contre il est certain que sur un intervalle de 50 ans nous avons certainement beaucoup de choses à échanger.

Alors je commence : venant de Mortagne (à la frontière belge à 7 km de Saint-Amand) j'entrais à NDA en sixième en 1958, j'avais 10 ans. Les sept ans que j'ai passés rue du Bruille se sont passés comme « un long fleuve tranquille »
j'entrais en sixième A1, le professeur principal était l'abbé Delattre qui enseignait le français, le latin, s'occupait de la préparation des élèves de sixième et cinquième à la profession de foi tout en étant préfet de discipline, à lui aussi la lourde tâche d'introduire les élèves de primaire au collège, j'en garde un très bon souvenir.
En cinquième je trouvais Monsieur Gabriel Dejonghe , il était jeune encore mais savait nous intéresser à la poésie du Moyen Âge et la renaissance, c'était l'époque où sortis de la cinquième les jeunes ne faisaient plus de fautes d'orthographe…
De la quatrième mes souvenirs sont plus flous je ne m'y attarderai pas.
Par contre en troisième nous avons découvert l'abbé Hombert, sacrée figure qui savait nous intéresser à toutes les disciplines littéraires et en particulier à l'histoire, c'est lui en particulier qui m'a donné le goût de la lecture qui ne m'a jamais quitté.
Seconde et première, rencontre avec l'abbé Dumoulin une grande figure du collège aussi qui deviendra par la suite supérieur, j'ai appris quelques années après la sortie du collège qu'il avait été emporté bien trop tôt par une tumeur au cerveau.

Jusque-là je n'ai évoqué que des professeurs de lettres, français latin histoire, peut-être parce qu'ils étaient professeurs principaux peut-être aussi parce que j'ai été moins marqué par les prof de mathématiques , physique chimie alors que plus tard je deviendrai ingénieur… Étonnant !
Dans l'ensemble avec le recul j'ai été trés satisfait de la qualité de l'enseignement, avec un bémol : les langues ni en anglais ni en allemand nous n'avons bénéficié d'un enseignement de qualité et par la suite cela m'a beaucoup manqué.

Nous en arrivons à la fin de l'année scolaire 63, j'étais alors en première C et jusque-là il n'y avait pas de terminale à Notre-Dame des anges… Il était prévu d'en ourir une pour la rentrée 64, décision difficile à prendre pour mes parents surtout, aucun professeur d'expérience très peu d'élèves intéressés, c'est l'abbé Dumoulin qui nous a convaincu. Le challenge était important: pour la première année on allait ouvrir une terminale qui regrouperait : philo, math élem et science ex avec des cours communs où nous étions environ 25 et des cours spécifiques tels que les mathématiques en math élem  lànous étions 10 ou 12 sur trois bancs de bois, je me souviens encore de cours mémorables ou c'était parfois les élèves qui donnaient la solution au professeur. Il avait fallu faire appel à des redoublants de Notre-Dame à Valenciennes et du collège de Douai, parmi les redoublants de Douai il y avait une très grande « perche » : Camille Lamotte c'est peut-être un nom qui évoquera quelque chose pour les nouveaux, il s'est occupé de la chorale des élèves, je pense qu'il est toujours chef de chœur d'une chorale à  Saint-Amand et c'est le frère de l'abbé Lamotte qui fut supérieur du collège.
Résultat des courses : environ 50 % de réussite au bac cette première année cheers , et c'était la moyenne nationale en ce temps-là. Je vais m'arrêter là pour aujourd'hui j'aurais évidemment beaucoup de choses encore à dire et à apprendre, d'autant qu'en allant sur le site du collège j'ai du mal à reconnaître quelques bâtiments !
Une dernière chose si nous sommes amenés à correspondre régulièrement, ce que je souhaite j'aimerais savoir si je peux utiliser le tutoiement qui est devenu pour moi beaucoup plus facile, s'il y a une gêne quelconque qu'on hésite pas à me dire je peux faire l'effort ! j'ai 3 enfants de 44, 40 et 30 ans ma fille aînée m'a donné un petit  fils qui entre en 6é Coline pourrait être ma petite fille!
Amicalement
Jacques descarpentries
Revenir en haut Aller en bas
MAZARS Coline
Ange
Ange
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 19
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: un très ancien : jacques Descarpentries   Mar 15 Aoû 2017 - 22:19

Bonjour Jacques!

En fait, je n'étais pas retournée sur le forum depuis un moment faute d'activité, donc je n'ai vu votre post qu'il y a quelques jours. Mais j'admets que ça fait plaisir d'être de retour, surtout lorsqu'il s'agit de faire de nouvelles connaissances! A ce propos, le fait que vous vous qualifiiez de "dinosaure" m'a fait sourire; ce n'est pas la première fois que quelqu'un utilise ce terme sur le forum, et il a même fait l'objet de quelques plaisanteries! Quant à la différence d'âge, ce n'est pas ce qui me rebute, bien au contraire, car elle peut se révéler très instructive. Géry Delannoy fait partie de ces "dinosaures" qui ont fréquenté l'établissement lors de la "préhistoire" et que j'ai connu en tant que professeur d'Anglais, avant qu'il ne devienne l'un de mes meilleurs amis. Or, ce sont justement les quarante ans d'écart qui rendent cette amitié enrichissante. Du coup je suppose que le fait d'avoir mentionné dans votre post que vous aviez quitté l'établissement en 1965 a dû inconsciemment éveiller mon intérêt. Il semblerait que je ne me sois pas trompée, compte tenu de tout ce que vous m'avez déjà appris! Very Happy

Parlons à présent de l'établissement, puisque nous venons d'entrer dans le vif du sujet.
Tout d'abord, j'ignorais que la classe de Terminale n'avait été mise en place qu'en 1964, j'aurais pensé que ça datait un peu plus! Après, il faut remettre les éléments dans leur contexte et il est vrai qu'avant cela, tous les élèves n'étudiaient pas jusqu'au lycée. Remarquez, je m'étonne, mais la section L (Littéraire, A à l'époque) n'existait pas lorsque je suis entrée en 6ème. J'ai fait partie de la troisième promo de Premières et Terminales Littéraires, donc si je calcule bien, la section littéraire n'a été ouverte qu'en 2011. Ce qui est assez tardif.
Cependant, les noms que vous mentionnez (Gabriel Dejonghe, l'Abbé Dumoulin, l'Abbé Hombert, l'Abbé Lamotte...) m'évoquent bien quelque chose. Oui, je me souviens: en 2015, l'équipe du journal du lycée avait voulu écrire une histoire interactive qui plongeait le lecteur dans le NDA des années 1980', alors il avait fallu se documenter. Du coup, Géry et Claude Arloing avaient eu l'occasion de me parler d'eux.
A propos, avez-vous connu les préfabriqués? Car si je ne me trompe pas, vous avez été élève lorsque l'impact du baby-boom a commencé à se faire sentir, et les préfabriqués ont justement été installés pour pallier à l'augmentation du nombre d'élèves. Que pouvez-vous me dire, d'ailleurs, par rapport à la disposition des lieux?
Tant que j'y pense, quid de la nourriture de la cantine? Parce qu'il paraît que ce n'était pas terrible, c'est le moins que l'on puisse dire! Vous avez des anecdotes mémorables à ce sujet? Laughing
J'attends avec impatience de lire la suite! Very Happy

A mon tour de vous donner des détails sur mon parcours et sur ce qu'est devenu l'établissement.

Je suis arrivée au collège en 2008, après quatre ans passés à l'école Jeanne d'Arc. A l'époque, le nouveau collège (sans doute l'un des bâtiments que vous avez du mal à reconnaître, voici lequel: https://www.nda59.fr/page-1240.html) avait été construit deux ans plus tôt. C'est donc dans ce bâtiment que j'ai passé quatre ans de ma scolarité. Je me souviens de mon premier jour au collège: je suis arrivée dans la cour en tirant mon sac à roulettes, et j'ai retrouvé deux personnes que j'avais connues en CM2. Au bout de quelques minutes, les surveillants ont fait rentrer tous les futurs 6èmes dans la grande salle de perm' au rez-de-chaussée, où nous nous sommes tous assis. Et c'est seulement lorsque le silence fut complet que Monsieur Diallo (vous ne l'avez peut-être pas connu, mais il a passé quarante ans dans l'établissement en tant que CPE et faisait partie des murs lorsqu'il a pris sa retraite), assis derrière le bureau sur l'estrade, a commencé à égrener un à un les noms des élèves, classe par classe. J'étais assise juste à sa droite, à un mètre de lui, et j'avoue qu'il était impressionnant. C'est très étrange de repenser à ce premier jour; le souvenir que j'en garde est très vif et pourtant, cela fait bientôt dix ans que ça s'est passé. On dit souvent "j'ai l'impression que c'était hier", et pour le coup c'est vraiment l'effet que ça me fait. Vous voyez certainement ce que je veux dire. Smile
J'ai beaucoup d'autres souvenirs des mes années collège -et lycée! notamment les fameux Jeux Européens!-, mais je vais me concentrer sur l'essentiel et sur l'évolution de l'établissement, sinon mon post risque d'être interminable! Laughing Je rentrerai éventuellement dans les détails dans de futurs posts, si toutefois cela vous intéresse. Bref, je continue.

C'est à partir de mon année de 5ème (2009-2010) que l'établissement a commencé à changer. Le préfabriqué qui servait de salle à manger pour les thermos a été détruit pour laisser la place à un grand cube de béton permettant d'augmenter la capacité d'accueil des demi-pensionnaires et thermos. Il faut dire que la petite salle aménagée pour la cantine dans le bâtiment d'origine était plutôt réduite pour tous les niveaux réunis! En 2015, on ne pouvait plus qu'y faire rentrer les premières et terminales en une heure et demi alors quand j'y réfléchis, je me demande par quel miracle 1200 élèves parvenaient à se restaurer à tour de rôle en si peu de temps! Voici à quoi ressemblent les lieux de restauration, à présent: https://www.nda59.fr/menus.html C'est là que je me rends compte qu'il y a encore eu des améliorations déco depuis que je suis partie, j'ai même de la peine à reconnaître les lieux! Shocked
Toujours lorsque j'étais en 5ème, les préfabriqués derrière la chapelle, ainsi le grand bâtiment qui s'étendait dans son prolongement, ont été détruits. Si je me souviens bien, Géry m'avait expliqué que construire ce dernier avait nécessité un emprunt sur cinquante ans et qu'on l'avait donc détruit avant que le délai dudit emprunt ne soit arrivé à expiration, ce qui donne une idée de la vitesse à laquelle les choses ont évolué! A la place de ce bâtiment, et du parking des profs donc, un gigantesque bâtiment en béton a été rattaché au bâtiment du lycée qui avait été construit en même temps que celui du collège. Malgré un extérieur assez austère, l'intérieur est très agréable et moderne. La construction de ce bâtiment a commencé durant mon année de 4ème, en 2010-2011 donc, et je me souviens que j'avais eu l'occasion de le visiter avec ma classe lors d'un cours de techno. A l'époque, il fallait une certaine capacité d'abstraction pour se représenter ce à quoi le tout allait ressembler, mais le résultat final est chouette. En voici des photos: https://www.nda59.fr/page-1239.html
Le plus gros des travaux s'est donc fait lors de mes années collège et ce n'est que lors de mon année de Terminale qu'ils ont réellement repris: construction d'un nouveau vestiaire derrière la salle de sport (augmentation d'effectifs oblige), aménagement de nouvelles classes dans le bâtiment d'origine pour les nouveaux 6èmes, aménagement de salles pour accueillir les élèves de la nouvelle prépa BCPST dans l'ancien bâtiment du lycée de l'autre côté de la rue, construction d'un foyer pour les lycéens et les élèves de prépa, et aménagement d'un studio pour l'option journalisme dans le bâtiment d'origine. ça fait deux ans que je suis partie et ça continue!

Bref, quand je vois la façon dont NDA a évolué en si peu de temps, je ne peux m'empêcher d'être subjuguée par son dynamisme et son attractivité, toujours grandissants. Mais ce qui m'émeut le plus, c'est que l'esprit reste le même, avec ce petit supplément d'âme qui a toujours fait le charme de l'établissement. Je continue donc de suivre son évolution, avec beaucoup d'émotion, et le sentiment qu'il gardera toujours une place à part dans mon cœur pour tout ce qu'il m'a apporté. Smile

Amicalement,
Coline Mazars

PS: Aucun problème pour le tutoiement. Par contre, je trouverai peut-être plus naturel de vous vouvoyer, question d'habitude. Mais si cela vous dérange, je m'adapterai. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DELANNOY Géry
Ange
Ange


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 63
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: un très ancien : jacques Descarpentries   Jeu 17 Aoû 2017 - 10:06

Bonjour Jacques, salut Coline,
Jacques, quand tu as obtenu ton bac en 65, je terminais mon année de 6ème. Nous n'avions d'yeux que pour les "grands", les terminales, et il me semble me souvenir de ton nom.
J'ai été moi aussi un élève heureux à NDA pendant 7 ans, jusqu'au bac en 71. Un bac B (économique et social). C'était la 1ère fois que l'école présentait des élèves au bac B, un bac prisé à l'époque. Pari réussi puisque 20 d'entre nous sur 27 l'ont obtenu. 74 % de réussite ! Bien au dessus de la moyenne nationale. Edmond Dumoulin, alors supérieur, était très fier de nous. J'ai vu aussi les débuts de la mixité, en 68. Le ver était dans le fruit ... ☺
J'ai bien connu Yves Delattre, Gabriel Dejonghe, Daniel Hombert, Edmond Dumoulin et Paul Lamotte. Ce dernier, après 9 ans de direction, a quitté NDA en 80 pour devenir Secrétaire Général Adjoint de l'Enseignement Catholique, puis Vicaire Episcopal du diocèse de Cambrai, et enfin Prélat de sa Sainteté, ce qui lui donne le titre de Monseigneur. Il est désormais à la maison de retraite Jean-Marie Vianney à Cambrai. J'ai le privilège de garder contact avec lui, même si, au téléphone, je continue à l'appeler M'sieur l'Abbé. Nous avons donc reçu la même éducation, ce dont j'ai d'ailleurs pu profiter toute ma vie, comme toi je suppose.
Quant à Camille Lamotte, il a été mon prof de maths en terminale et mon collègue pendant 31 ans. Je suis en effet revenu à NDA en 74 pour y enseigner tout en terminant mes études d'Anglais. J'y suis resté 40 ans, jusqu'en 2014, année où j'ai pris ma retraite. NDA représente 47 ans de ma vie et j'y reste très attaché. J'y ai connu une évolution considérable depuis le début des années 60, époque dont tu te souviens et qu'on pourrais désormais qualifier de préhistorique. Tu te sentirais un peu perdu au milieu des nouveaux bâtiments : un collège et un lycée tout neufs inaugurés respectivement en 2004 et 2011 et accueillant à eux deux plus de 1300 élèves. Une classe préparatoire bcpst a ouvert aussi en 2015. Tout cela était inimaginable il y a encore 20 ans.
Je suis content d'avoir pu partager avec toi tous ces souvenirs et au plaisir de te lire.
Bien amicalement,
Géry
Revenir en haut Aller en bas
MAZARS Coline
Ange
Ange
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 19
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: un très ancien : jacques Descarpentries   Jeu 17 Aoû 2017 - 12:29

Hey, salut Géry! Very Happy

Contente de vous revoir sur le forum, ça fait du bien de constater un peu d'animation! C'est vrai que ça commençait à être un peu morne. A ce sujet, vous lirez le bas de mon post. Smile

Du coup, j'aimerais revenir sur ce que vous avez écrit.
Le collège aurait donc été inauguré en 2004? Voilà qui m'étonne. Lorsque Madame Sauvage m'avait fait visiter l'établissement en 2008, elle m'avait dit qu'il avait été construit deux ans plus tôt. Ou alors il est possible qu'elle se soit trompée: elle n'avait peut-être pas vu passer les années, comme nous tous.
Concernant le BAC, j'ignorais que la réussite de votre promo avait été si brillante. Tu m'étonnes que le directeur était fier...! Remarquez, avec ses 100% de réussite au Baccalauréat chaque année, NDA a toujours de quoi s'enorgueillir, et c'est justement cette réussite qui incite en premier lieu les parents à y scolariser leurs enfants.
Pour ce qui est de la mixité, on connaît la suite...  Razz (Si vous voulez en savoir plus Jacques, allez dans la rubrique "Couples d'Anges", Géry y a publié un post fort intéressant lol!).
A propos Géry, vous avez vu les photos des travaux réalisés dans les salles de restauration? Enfin, il s'agit plus de petites améliorations déco que de travaux, mais je vous avoue que j'ai eu du mal à reconnaître! C'est coloré et moderne, ça contraste bien avec le béton à l'extérieur. Laughing Non, blague à part, ça en jette.  

Tant que j'y songe, une idée pour dynamiser le réseau d'anciens vient de me traverser l'esprit. Puisque vous êtes le vice-président de l'AANDA, je pourrais éventuellement vous en faire part, si vous le souhaitez. Je ne sais pas ce que ça vaut, ni même si d'autres y ont déjà pensé, mais bon, pourquoi pas? Smile

Amicalement,
Coline
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un très ancien : jacques Descarpentries   

Revenir en haut Aller en bas
 
un très ancien : jacques Descarpentries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» Jean-Jacques Vélasco s’exprime enfin !
» Jean Jacques Velasco: J'ai parlé des ovnis avec Lionel Jospin et Mitterrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CITÉ DES ANGES. :: Te présenter :: Qui es-tu ?-
Sauter vers: